L’EPOK propose des accompagnements méthodologiques et pédagogiques, supports au développement du commun, à l'occasion de projets de réalisation ou de transformation d'aménagements.

PARTICIPER - Être co-décisionnaires

En tant que futur.e.s usager.es de projets d'aménagement, nous n'en déterminons que rarement le sens. Au travers des approches participatives, il est proposé de s'installer dans des jeux d'acteurs décisionnels, et d'apporter de nouvelles expertises, complémentaires (sans les confondre) à celles des élus et professionnels.

HABITER - S'ancrer dans l'espace et dans le temps

Par des actions à l'échelle du voisinage et l'influence sur les aménagements de proximité, il devient possible d'enrayer ce sentiment que le monde nous échappe, de se sentir appartenir au temps présent, à un territoire, à une communauté d'habitants.

COOPÉRER - Penser et agir collectivement

Le partage de biens et d’espaces, l'échange de ressources et les modes de gestion autonomes exige la convergence des intérêts particuliers vers un projet commun. La coopération n'est ni un concept, ni un fonctionnement spontané. Elle est une construction sociale rigoureuse, rendue possible par un ensemble de savoirs, savoirs-faire et de savoirs-être.

 

Domaines d'intervention

 

Habitat participatif

Opérations immobilières portées en autopromotion ou avec des maîtrises d'ouvrage HLM et coopératives, composées de logements et d'espaces partagés, en milieu urbain ou rural. La programmation, la conception et/ou la gestion de cet ensemble immobilier impliquent les futurs résidents et usagers en tant que "Maîtrise d'Usage".

 

Tiers-lieux

Espaces de cohabitation d'activités diverses (entrepreneuriales, culturelles, associatives...), par une communauté d'intention, partageant la volonté de créer et de conserver de la valeur sur le territoire.

 

Copropriétés en transition

Ensembles immobiliers en copropriété, dont les copropriétaires souhaitent travailler sur des nouveaux fonctionnements de voisinage, à l'occasion d'un programme de rénovation énergétique, ou par volonté de gérer plus collectivement leur résidence.